Pour sensibiliser à ce patrimoine immatériel qu’est la nuit, le Parc naturel régional du Perche a choisi de faire appel à des artistes.

 

Ecouter la nuit, un conte musical interactif

« Notre idée première était d’amener la nuit aux personnes qui n’ont plus la possibilité de la vivre et de recueillir leurs réactions », explique Marianne Sytchkov, conteuse dont le projet a été retenu par le Parc. « Nous sommes allés enregistrer les ambiances nocturnes au bord des étangs, dans les forêts du Perche, les coassements de grenouilles, les cris des chouettes ou le brame du cerf. Puis nous les avons fait entendre à des résidents de maison de retraite, des personnes souffrant d’Alzheimer, des jeunes en IME… »

« C’était génial, nous avons provoqué des jaillissements d’idées, de mots souvent très poétiques », poursuit Matthieu Larcier, le musicien du projet. « Les personnels soignants nous disaient : « Vous savez, ils risquent de ne pas parler », mais il y a eu des réactions étonnantes et émouvantes. Ces sons ont réveillé les mémoires et déclenché des participations inattendues. Nous avons enregistré de belles réactions que les gens pourront entendre lors de la veillée contée, mais malheureusement ils ne pourront pas voir les éclats dans le regard que le thème de la nuit a provoqués… »

Souvenirs de la guerre ou des veillées d’antan chez les anciens, inquiétude et fascination chez les plus jeunes… une veillée-contée a tissé cette collecte mémorielle autour d’un conte à la portée universelle sur l’histoire du jour et de la nuit. « Le public était invité à réagir, à lire des poèmes, et l’ensemble de la veillée a fait l’objet d’une captation pour fixer ce moment, cette nuit percheronne partagée. », ajoutent les artistes. C'est la version que nous vous propons d'écouter, de partager, de réutiliser pour prolonger l'histoire de la nuit...

Les Copains du Bocage

Des interviews sans concession, des reporters de terrain, des témoins de première main… La web série documentaire des Copains du Bocage plonge petits et grands dans la découverte des animaux nocturnes. « Nous avions imaginé des marionnettes, les « Copains du Bocage », que nous voulions mettre en scène pour sensibiliser les enfants à leur environnement. L’appel à projets du Parc a permis de centrer les premiers épisodes autour de ce thème de la biodiversité et de la nuit », expliquent Stéphane Botti et Franck Chassagnac, comédiens et réalisateurs du Théâtre de l'Etoile Pliante.

Ovidou l’agneau, Meurise la vache et Bandit le cheval sont des journalistes en herbe, qui se posent des questions sur la nature qui les entoure et vont chercher des réponses auprès de spécialistes du Parc ou de ses partenaires dans la protection de l’environnement. « C’était très amusant de travailler cet univers fictionnel et décalé avec des scientifiques. Ils ont joué le jeu et nous avons vraiment atteint notre objectif qui était d’amuser, d’émerveiller et de sensibiliser », poursuivent les marionnettistes.

Les amphibiens, les insectes, la chouette chevêche ou les petits mammifères n’auront plus de secrets pour vous grâce à ces 9 épisodes d’environ 6 minutes chacun. « Nous nous adressons bien sûr aux plus jeunes, mais les marionnettes fonctionnent sur tous les publics au final, et les informations apportées intéressent aussi les adultes. » Diffusés au rythme d'un épisode par mois sur la chaîne Youtube des Copains du Bocage, ces documentaires sont à la disposition des écoles qui souhaitent les utiliser dans le cadre de leurs projets pédagogiques.

Découvrir la chaîne Youtube des Copains du Bocage

Les épisodes :