L'artiste peintre Bernard Delprat expose ses huiles sur toile du 19 mars au 1er septembre, à la Maison du Parc.

« Ma peinture est constitutive du lien que j’ai, depuis mon enfance, avec la nature ». Voici comment Bernard Delprat, artiste originaire du Périgord, qualifie son activité artistique. Bercé par les flots de la Dordogne, le peintre a toujours su apprécier la nature et ses instants de vie. Depuis son plus jeune âge, il n’a cessé de s’ébahir devant la beauté et la subtilité des espaces ruraux qu’il a pu côtoyer.

Des toiles contrastées et vivantes

Quoi de mieux alors, que le dessin et par la suite la peinture, pour transmettre au plus grand nombre le plaisir que lui procure l’observation attentive d’un cours d’eau, d’une prairie ou d’un étang ? D’abord adepte de l’encre de Chine et du fusain, Bernard Delprat s’est ensuite tourné vers la peinture à l’huile. Ce choix avait pour objectif de transmettre au mieux par ses toiles, l’émerveillement que lui procure la contemplation des milieux naturels. La peinture à l’huile permet de jouer avec les épaisseurs de matière grâce à l’usage combiné du pinceau et du couteau afin de rendre les toiles plus contrastées et vivantes.

Une vision personnelle de la nature

La retranscription des atmosphères est totale et c’est la toile elle-même qui devient un objet de contemplation. Ces toiles ne sont ni des miroirs, ni des filtres, mais le fruit du regard émerveillé de l’artiste sur le milieu qui l’entoure. Bernard Delprat nous offre donc par l’intermédiaire de la peinture, sa vision très personnelle de la nature : havre de paix et objet d’émerveillement.

L’exposition proposera donc un ensemble varié de toiles réalisées par l’artiste qui n’a pour prétention que le seul fait de peindre les choses qui l’entourent, « d’une manière résolument figurative ».

Pratique. Exposition "Chemin faisant". Huiles sur toile de Bernard Delprat. A la Maison du Parc, du 19 mars au 1er septembre.  

Un intérêt marqué pour les cours d’eau

Dans cette exposition, vous trouverez des nombreuses toiles immortalisant le spectacle fascinant de l’eau dévalant des méandres des rivières percheronnes. En effet, Bernard Delprat a figé sur la toile de nombreux cours d’eau bien connus des habitants du Parc, tels que l’Huisne, la Sarthe, la Donnette et la Cloche. L’artiste ne se déracine pas pour autant et exposera une toile nommée « Vieilles barques sur les berges de Dordogne » qui fait référence à la rivière qui a bercé son enfance et qui a peut-être suscité chez lui cet intérêt pour les milieux naturels.