Le système d’information géographique : un outil d’aide à la décision.

Le Parc organise et compile l’ensemble des données qu’il produit ou qu’il échange de manière cohérente et fonctionnelle, mettant à disposition un centre de ressource et un système d’information géographique (SIG).

Le SIG est un outil informatique permettant, à partir de diverses sources de données, de gérer, d’analyser et de diffuser des informations géolocalisées contribuant notamment à la gestion de l’espace et à la prise de décison.

Grâce aux concours de ses partenaires, le Parc du Perche s’est doté de nombreuses données géographiques ou statistiques parmi lesquelles les limites administratives, les zonages de protection des DREAL, des données socio-économiques de l’INSEE, les données altimétriques de l’Institut Géographique National (IGN), une base de données de l’occupation des sols issue du programme Européen CORINE LAND COVER, en plus des données recueillies et numérisées par le Parc lui-même dans le cadre d’inventaires (écologiques, bâti…) et d’actions diverses inscrites dans sa Charte.

Des outils au service d’un territoire

Le SIG permet au Parc du Perche de cartographier toutes les informations sur son territoire et de les partager avec ses partenaires afin de mieux le connaître, le gérer, anticiper ses évolutions, proposer et évaluer les actions menées par le Parc.

Depuis novembre 2015 le Parc a fait évoluer son SIG en « WebSIG » donnant la possibilité de consulter en ligne, gratuitement et librement, toutes les cartes et les analyses réalisées par le Parc. Ce « WebSIG » constitue l’Observatoire cartographique du Parc.

Ainsi, élus, partenaires techniques et habitants peuvent consulter les cartes interactives et avoir accès à une multitude de données sur le territoire du Perche en lien direct avec les actions que le Parc mène dans le cadre de la mise en œuvre de sa Charte.

Base de données « Bocage »

Cette base de données génère des cartes reposant sur trois campagnes de photographies aériennes réalisées en 1945, 2000 et 2010. On y voit ainsi l’évolution du linéaire de haies au cours de ces dernières années mais elle sert également à l’intégration des haies à enjeux environnementaux dans les Plan locaux d’urbanisme communaux ou intercommunaux. 

Mode d’occupation des sols (MOS) 

Voici une autre vue instantanée de l'occupation du sol afin de maîtriser son évolution sur le territoire du Parc et d'avoir une vision précise à moyen et à long terme des dynamiques en jeu en matière d'aménagement de l'espace. La conception de cet outil a été mutualisée entre les Parcs bas-normands. 

Diagnostic INSEE

Grâce à son SIG, le Parc a pu apporter des données complémentaires à une cette étude socio-économique de l’INSEE menée là aussi en inter-Parcs bas-normands. Le diagnostic vise, dans une optique prospective, à identifier les atouts et faiblesses actuels du territoire et ainsi appréhender les menaces et opportunités à prendre en compte pour l’avenir. Le Parc peut alors identifier les enjeux de développement et ajuster ses objectifs prioritaires.

Consulter le diagnostic :

EVA : une stratégie d’évaluation

Conformément au décret du 24 janvier 2012 relatif aux Parcs naturels régionaux, le Parc du Perche a initié la mise en place « d’un dispositif d'évaluation de la mise en œuvre de la Charte clairement explicité. » Ce dispositif est intégré dans un logiciel nommé EVA, dans lequel l'activité opérationnelle du Parc est organisée en projets rattachés aux articles de sa Charte, et permet d’en mesurer les avancées.

LObservatoire cartographique du Parc va également servir à évaluer l’évolution du territoire induite par la mise en œuvre de la Charte sur la période 2010-2022 grâce aux calculs et à la spatialisation d’indicateurs d’évolution du territoire.