La sensibilisation des jeunes publics à l’environnement et aux patrimoines fait partie des missions inscrites dans la Charte d’un Parc naturel régional. A cet effet, le Parc naturel régional du Perche met en place des actions à destination du public scolaire et des équipes enseignantes, visant à faire connaître, préserver et mettre en valeur les patrimoines. Cette démarche se mène dans le cadre d’une convention liant les Inspections Académiques de l’Eure-et-Loir et de l’Orne et le Parc.

Dans les établissements scolaires

Pour réaliser ses actions éducatives auprès des publics scolaires, le Parc s’appuie sur des partenaires locaux :

L’Association Faune et Flore de l’Orne
L’Association Grain de Pollen
L’Association Eure-et-Loir Nature
L’Association Perche Nature
L’Ecomusée du Perche
La Maison Botanique de Boursay

Ils interviennent dans les classes au nom du Parc en accompagnant l’enseignant dans la mise en œuvre d’un projet de découverte des patrimoines proches de l’établissement scolaire.
Lorsqu’un projet est validé par le Parc, ce dernier finance :

   - jusqu’à trois demi-journées d’animation pour les niveaux CP, CE, CM, collège et lycée,
   - jusqu’à deux demi-journées pour les niveaux moyenne et grande section de maternelle.

Télécharger les fiches d'inscription par niveau et le mode d'emploi :

A la Maison du Parc toute l'année

Pour introduire ou prolonger vos projets, le domaine de Courboyer, ses 65 hectares d’espaces naturels et son manoir classé Monument Historique, offrent plusieurs possibilités :

   - Aborder ou approfondir sur ce site des thèmes variés : haie, paysage, ornithologie, croquis naturaliste, énergies renouvelables, jardin, orientation mais aussi architecture, histoire…soit en visite encadrée par un animateur du Parc, soit en visite libre.
   - Vous investir avec l’équipe du Parc dans des réalisations concrètes (plantation de haies, jardin…).

Ces formules sont gratuites pour les écoles du territoire et peuvent s’ajouter aux demi-journées nécessaires à la réalisation du projet dans l’établissement. Il est à noter qu’il n’est pas nécessaire de mener un tel projet à l’école pour bénéficier de ces visites à la Maison du Parc.

Nouveau : s'appuyer sur un site naturel du Perche pour mener un projet pédagogique avec le Parc

Lorsqu’un enseignant souhaite mener avec ses élèves un projet de découverte du patrimoine percheron au sens large, le Parc peut mettre à sa disposition un animateur pour l’aider dans sa démarche. Ce sont ainsi deux ou trois demi-journées, en fonction du niveau de la classe, qui peuvent être financées par le Parc et consacrées au traitement de ce projet, dans l’établissement ou dans ses environs proches.

Un enseignant peut déposer sa fiche d’inscription - Projet Pédagogique - jusqu’au 1er octobre 2016 auprès des services du Parc.

Les enseignants dont les projets auront été retenus seront informés vers la mi-octobre 2016 par le Parc.

La nouveauté de l’année scolaire 2016/2017 consiste pour le Parc à proposer qu’une partie du temps dévolu au projet soit consacrée à la visite d’un des nombreux sites naturels de son territoire : tourbière des Froux, coteau calcaire de la Bandonnière, forêt humide des Mousseuses…

Qu’ils soient espace naturel sensible, réserve naturelle, site conservatoire ou espace communal, ils sont riches d’une faune et d’une flore variées et présentent des caractères paysagers uniques.

Répartis sur l’ensemble du territoire, ils sont en général aménagés pour l’accueil du public et d’accès libre et gratuit.

La visite de l’un de ces sites pourrait ainsi constituer une étape de la réalisation du projet. Outre l’enrichissement qu’elle apporterait, par une immersion dans le milieu naturel et l’illustration pertinente de la thématique choisie, elle permettrait de faire connaître ces sites aux élèves, et par extension à leurs  proches.

Pour vous aider à envisager pratiquement cette possibilité, vous trouverez ci-joint une carte les localisant et présentant leurs caractéristiques propres (richesses naturelles, thématiques qui peuvent y être illustrées…).

NB : Une sortie dans un coin de nature plus ordinaire, mais tout aussi propice à l’illustration de la thématique choisie, est aussi envisageable, sous réserve que l’animateur ait eu le temps d’en inventorier les potentialités.

NB : Si les interventions de l’animateur, que ce soit à l’école ou lors de la visite de l’un de ces sites, sont prises en charges par le Parc, ce dernier ne financera pas les frais éventuels de déplacement.

Nouveau : un échange interparcs

Lors de l’année scolaire 2016/2017, les Parcs naturels régionaux de Normandie (Boucles de la Seine Normande, Marais du Cotentin et du Bessin, Normandie Maine et Perche) souhaitent favoriser les échanges entres les élèves de leurs territoires respectifs.

Présentation du projet

Les 4 Parcs normands envisagent de proposer à quelques classes de leur territoire de travailler sur un projet pédagogique spécifique d’échange, les classes intéressées, et de niveau scolaire équivalent, étant associées deux par deux.

La démarche consisterait, pour chacune d’elles, à mener un projet d’exploration de son territoire afin de le faire découvrir ensuite, de façon libre, à l’autre classe du binôme. La thématique des zones humides (rivière, mare, tourbière, forêt humide…) est proposée comme fil conducteur pour l’année scolaire 2016/2017 mais n'est pas imposée.

Grands principes du projet :

  • Chaque Parc normand identifie une ou plusieurs classes de son territoire intéressées par un échange interparcs. Les Parcs sont ainsi associés deux à deux en fonction des demandes des enseignants.
  • Les deux classes  en correspondance travaillent sur une thématique proche et peuvent s’appuyer sur l’équipe technique des Parcs pour enrichir leur démarche.
  • Les deux classes peuvent élaborer un moment de rencontre en commun au cours de l’année scolaire
  • Le recrutement se fait prioritairement auprès de classes déjà impliquées dans un projet avec le soutien du Parc pour 2016/2017

Mise en œuvre du projet et engagements :

L’année scolaire 2016/2017 est une année d’expérimentation de la méthode. Chaque Parc, dans le cadre de ses dispositifs pédagogiques respectifs, informe les enseignants du dispositif et repère les classes volontaires.

Chaque classe participante

  • Complète sa fiche d’inscription pour le 1 octobre 2016 et précise son souhait de participer en plus à une démarche interparcs.
  • Elabore un projet qui intègre une correspondance (lettre, blog, cahier navette…) entre les classes.
  • Envisage éventuellement  la possibilité d’une rencontre, de toute façon, un temps de restitution

Chaque Parc

  • Identifie les classes intéressées  de son territoire, se coordonne avec les trois autres Parcs afin de connaître les possibilités d’échange (niveau scolaire, thématique étudiée…)
  • Facilite les échanges tout au long de l’année scolaire et apporte son soutien technique.
  • Elabore en partenariat avec l’enseignant  une animation spécifique si une rencontre entre les classes se réalise sur son territoire au cours de l’année scolaire.

Inscription au projet au moyen de la fiche d'inscription par niveau disponible plus haut en téléchargement et au 02 33 85 36 36.

Des outils mis à disposition

Plusieurs thèmes peuvent être préparés ou abordés en autonomie grâce à des malles mises à disposition par le Parc :

   - une malle documentaire sur le thème du jardin (cycles 1, 2, 3, collège)
   - une malle documentaire sur le thème de l’alimentation (cycles 2, 3, collège, lycée)
   - une malle pédagogique sur le thème du bâti percheron (cycles 1, 2, 3)

Le prêt des malles se fait sur réservation au 02 33 85 36 36 et via le bulletin de réservation ci-dessous.

Un recueil de fiches pédagogiques à destination des enseignants (cycles 1, 2, 3) est également disponible en téléchargement :

Accompagnement et conseils

La mission d’éducation et de sensibilisation est assurée au Parc par deux personnes pouvant vous aider à monter un projet de découverte des patrimoines en autonomie.

Cette aide peut porter sur :

   - l’élaboration du contenu,
   - la fourniture d’informations techniques,
   - la mise en relation avec des contacts utiles et des lieux adaptés.